Qu’est-ce que Curve Finance et Uniswap dans la DeFi ?

Préambule

Alors que les échanges centralisés ont été à l’origine de la majeure partie de la croissance de la finance blockchain; leurs homologues, à savoir les échanges décentralisés rattrapent rapidement leur retard. En effet, la finance décentralisée ou DeFi recense de nombreuses applications décentralisées !

Dans cette vidéo, je compare les 2 échanges décentralisés ; mais j’explique pourquoi l’algorithme de Curve Finance est meilleur que celui d’Uniswap !

Note : Je ne suis pas votre conseiller financier. En effet, je crée du contenu (ebook, articles, vidéos, suggestions) pour vous aider à atteindre la liberté financière.

Qu’est-ce que la DeFi ?

Le terme “Finance Décentralisée”, ou DeFi, trouve son origine dans une conversation sur Telegram en 2018.

À l’époque, un groupe de développeurs et d’entrepreneurs tentait de décider comment appeler leur mouvement en faveur d’une nouvelle génération de services financiers automatisés; construits sur la blockchain et susceptibles de supplanter les banques traditionnelles.

Les jetons DeFi sont des actifs de type de crypto-monnaie, créés sur une blockchain déjà existante. La plupart d’entre eux fonctionnent sur la blockchain Ethereum. Par exemple, le jeton Ethereum est l’Ether (ETH). Les jetons tels que UniSwap (UNI) et Curve (CRV) sont des crypto-monnaies non génériques créées sur la blockchain Ethereum.

Les applications DeFi visent à reproduire les systèmes financiers traditionnels, tels que les banques et les bourses, en utilisant des crypto-monnaies. La différence est qu’elles fonctionnent sans service central qui contrôle l’ensemble du système.

Toutefois, il existe également d’autres possibilités plus avancées : les prêts et les emprunts ! Ils font partie des cas d’utilisation les plus courants des applications de la DeFi. Avec les possibilités de crédits, les utilisateurs peuvent prêter des crypto-monnaies ; tout comme une banque traditionnelle le fait avec la monnaie fiduciaire, et gagner des intérêts en tant que prêteur.

Les taux d’intérêt sont généralement plus attractifs que ceux des banques traditionnelles et les barrières à l’entrée sont faibles par rapport au système traditionnel. Dans la plupart des cas, la seule exigence pour obtenir un prêt DeFi est de déposer une garantie dans un autre actif en crypto-monnaie. Selon le protocole DeFi employé, les utilisateurs peuvent parfois offrir, par exemple, leurs propres NFT ou jetons, sans garantie numéraire.

Les protocoles de base communs à toutes les bourses décentralisées (Decentralized Exchange ou DEX). Ils sont les “agrégateurs de Marché Automatisés (Automated Market Makers ou AMM). En termes simples, il s’agit de mécanismes de négociation autonomes qui permettent de supprimer la nécessité de bourses centralisées. Ils ont un impact considérable sur le paysage actuel des crypto-monnaies.

Qu’est-ce qu’un Agrégateur de Marché Automatisé ou AMM

Les agrégateurs de marché automatisés sont un type de protocole d’échange fournissant des liquidités. Ils font partie de l’écosystème de la finance décentralisée. Les échanges décentralisés permettent d’échanger des actifs numériques de manière automatisée et sans autorisation. Ceci en utilisant des pools de liquidité (Liquidity Pools – LP). Les AMM permettent aux traders de gagner de l’argent en échange de leur statut de fournisseur de liquidités (Liquidity Provider). Ils fonctionnent à l’aide d’un algorithme qui met en commun les liquidités des utilisateurs et fixe le prix des actifs au sein d’une pool de liquidité.

DeFi et DEX

L’écosystème de la DeFi mobilise de plus en plus de capitaux. En outre, elle vient de franchir le seuil des 10 milliards de dollars d’investissement sur ses protocoles.

Les DEX pourraient bientôt concurrencer les bourses centrales de manière significative. En effet, il existe un segment où ils démontrent déjà un grand potentiel : le trading de “stablecoins” (jetons stables).

La “hype” de la DeFi se concentre sur les protocoles qui offrent des solutions de prêt avec un accent particulier sur ceux qui proposent une forte rentabilité. Comme nous l’avons vu, ces programmes permettent aux utilisateurs de “prêter” leurs actifs en crypto-monnaies, en échange d’un rendement élevé.

Le principal attrait des échanges cryptographiques décentralisés est qu’ils ne détiennent pas les fonds des clients. En termes de sécurité, les DEX sont essentiellement composés de code : un développeur ou un groupe de développeurs définit les paramètres de trading et les devises répertoriées. Par la suite, les utilisateurs sont libres d’emprunter et de prêter dans un système peer-to-peer (PtoP) sans avoir besoin d’intermédiaire.

Au lieu d’échange centralisé (Centralized Exchange – CEX), ou de tout autre intermédiaire comme une banque, ou une passerelle de paiement en ligne contrôlant le flux d’argent. Ce processus est géré par une multitude de contrats intelligents qui conservent des enregistrements dans la blockchain sur laquelle il est construit.

Cela permet aux utilisateurs de garder le contrôle de leurs clés privées et rend les échanges moins vulnérables aux pirates cherchant à siphonner des fonds à partir de portefeuilles centralisés. C’est une des raisons pour lesquelles les DEX se sont avérés incroyablement populaires.

Que sont les Pools de Liquidité ?

Les pools de liquidité (LP) sont essentielles pour la finance décentralisée. Chaque pool de liquidité est un ensemble de jetons verrouillés dans un contrat intelligent (Smart Contract). Ces jetons permettent de faciliter les échanges en fournissant des liquidités.

Traditionnellement, la plupart des bourses décentralisées s’appuient sur ces pools de liquidité pour faire correspondre les ordres ouverts. En effet, lorsqu’un utilisateur passe un ordre, il doit toujours y avoir un acheteur d’un côté et un vendeur de l’autre.

Les bourses traditionnelles, comme les bourses de valeurs et les grandes plateformes de crypto-monnaies bien financées, comme Binance, répondent facilement aux ordres des utilisateurs et les agrégateurs de marché sont utilisés pour assurer sur la plateforme une liquidité adéquate à tout moment.

Cependant, sur les plateformes décentralisées comptant moins d’utilisateurs, il n’y a aucune garantie qu’il y aura quelqu’un prêt à acheter ou à vendre l’actif que vous souhaitez négocier.

En outre, comme les échanges décentralisés fonctionnent sur la blockchain, l’utilisation d’un modèle traditionnel de carnet d’ordres serait incroyablement lente et inefficace puisque les blockchains ne traitent encore que quelques transactions par seconde.

Au lieu de cela, les pools de liquidité permettent à deux actifs de s’échanger instantanément sur une bourse décentralisée. Les utilisateurs peuvent fournir leurs “liquidités” au pool en y téléchargeant des jetons. Ce qui leur génère des intérêts, par le biais des frais de transaction engendrés par les utilisateurs ; pendant que leurs jetons restent bloqués dans un contrat de liquidité.

Les profits engendrés permettent une meilleure liquidité sur les échanges décentralisés, tout en offrant un rendement passif aux détenteurs de jetons à long terme. Uniswap utilise ces fonds pour permettre aux utilisateurs d’échanger rapidement des jetons ERC-20. Ce qui en fait l’un des lieux les plus populaires pour échanger de nouveaux jetons.

Parmi les 4 premiers de la liste, qui représentent ensemble plus de la moitié des 6,44 milliards de dollars de liquidités, soit 61 % de l’écosystème, figurent 2 protocoles qui sont à l’avant-garde dans ce domaine, Curve Finance et Uniswap sur lesquels nous allons nous arrêter plus en détail.

CURVE FINANCE

Qu’est-ce que Curve Finance ?

“Curve Wars”

Curve Finance est un AMM, qui s’appuie sur un protocole d’agrégateur de marché automatisé fonctionnant sur Ethereum. Ce DEX est un des derniers arrivés dans la DeFi. Bien qu’il soit un protocole très jeune, cela ne l’empêche pas de réunir plus d’1 milliard de dollars en liquidités.

Il s’agit d’un échange décentralisé (DEX). Où chacun peut placer ses actifs sur plusieurs pools de liquidités différentes et percevoir des commissions.

Par ailleurs, sa formule de tarification spéciale le rend également idéal pour l’échange de différentes versions de jetons tokenisés. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un portefeuille Ethereum, de quelques fonds. Il est spécifiquement conçu pour des échanges (swaping) entre stablecoins avec des frais (fees) et un slippage (écart de cours) faibles ou quasi inexistants.

En raison de la façon dont la formule de tarification fonctionne dans Curve, il peut également être très utile pour échanger des jetons de valeurs relativement similaire.

Curve s’adapte non seulement à l’échange entre des stablecoins, mais aussi entre différentes versions de jetons tokenisées. Curve est ainsi l’un des meilleurs moyens d’échanger, par exemple, différentes versions tokenisées du bitcoin telles que WBTC, renBTC ou sBTC.

Au moment de la rédaction de cet article, 17 pools (ou paires) sont disponibles à l’échange sur Curve Finance. Celles-ci sont, bien sûr, en constante évolution en réponse à la demande du marché et au paysage toujours changeant de la DeFi. Parmi les paires les plus populaires disponibles figurent USDT, USDC, DAI, BUSD, TUSD, sUSD et d’autres.

Il n’existe aucune information officielle sur l’équipe de Curve. Cependant, la plupart des contributions sur GitHub proviennent de Michael Egorov, directeur technique de NuCypher, une société spécialisée dans la sécurité des ordinateurs et des réseaux.

Comment fonctionne Curve Finance ?

Le prix des actifs n’est pas fixé par un carnet d’ordres, mais par une formule de tarification. La formule utilisée par Curve est spécialement conçue pour faciliter les échanges, qui ont lieu dans des fourchettes à peu près similaires.

Par exemple, sachant que 1 USDT devrait être égal à 1 USDC, qui devrait être égal à environ 1 BUSD, etc. Si nous voulons convertir 100 millions d’USDT en USDC et ensuite les convertir en BUSD, il y aura une certaine déviation. L’algorithme de Curve est conçu pour que ces écarts (spread) soit le plus réduit possible.

Par conséquent, même avec des écarts importants, le décalage reste extrêmement faible. En fait, le spread de Curve arrive à concurrencer de manière significative certains des échanges centralisés et des plateformes de gré à gré (peer-to-peer) offrant les meilleures liquidités.

Qu’est-ce qu’un jeton CRV ?

CRV est le jeton de gestion de CurveDAO; une organisation autonome décentralisée (Decentralized Autonomous Organization – DAO) en charge de la gestion du protocole.

Depuis novembre 2020, des frais de 0,04% sont prélevés sur chaque transaction sur la plateforme, qui vont directement aux porteurs de liquidités.

En plus des intérêts liés au trading, les porteurs de liquidités reçoivent des CRV lorsqu’ils prêtent leurs cryptocurrences au système (rewards); ce qui permet à ces prêteurs d’influencer la direction de la plateforme.

L’influence d’un détenteur dépend de la quantité de CRV qu’il détient, ainsi que de la durée de détention du CRV. Les détenteurs de CRV les plus anciens ont une plus grande influence sur le vote.

UNISWAP

Qu’est-ce que UNISWAP ?

En novembre 2018, Hayden Adams créa Uniswap et le publiera sur le réseau principal Ethereum le 2 novembre 2018.

Le protocole a rapidement gagné en popularité; ce qui a entraîné un investissement initial pour financer les travaux sur la deuxième version. Uniswap V2 a été lancé en mai 2020 et en septembre, le nouveau jeton appelé UNI a été lancé. En mai 2021, a été lancée la V3.

Fonctionnement d’Uniswap

Uniswap fonctionne simultanément avec deux contrats intelligents : le “contrat d’échange” et le “contrat de fabrique”.

Il s’agit essentiellement de programmes informatiques automatisés exécutant certaines fonctions lorsque certaines conditions sont remplies.  En d’autres termes, il s’agit également d’un DEX qui ou encore un protocole de liquidité automatisé (AMM).

Il est géré par un système de contrats intelligents non renouvelables fonctionnant sur la blockchain Ethereum.

Uniswap est un logiciel libre sous licence. Chaque contrat intelligent gère une réserve de liquidités de deux ERC-20 (un type de jeton Ethereum).

Plus une plateforme qu’une crypto-monnaie autonome. Effectivement, Uniswap se distingue des autres crypto-monnaies en ce qu’il s’agit techniquement plus d’une plateforme d’échange que d’une crypto-monnaie autonome.

Il peut être détenu et échangé. Toutefois, son objectif principal est de servir d’actif de substitution pour les échanges de liquidités.

A quelle place se trouve Uniswap ?

Avec une “Market Cap” d’environ 10,1 milliards de dollars, Uniswap est le 11e actif numérique le plus valorisé.

Il y a actuellement 587 millions de jetons Uniswap en circulation et l’offre maximale est à 1 milliard de tokens.

Évolution de l’UNI

Conformément aux tendances plus larges des crypto-monnaies, le prix de l’UNI a grimpé en flèche au début de l’année 2021, atteignant un record de 43,93 $ le 5 mai 2021.

La plupart des traders sont confiants sur les perspectives d’Uniswap. Étant l’une des bourses décentralisées les plus importantes et les plus populaires, avec une équipe tournée vers l’avenir. On peut s’attendre à ce que cette plateforme unique prenne plus de valeur. Certains pensant même que son prix pourrait atteindre 80 dollars dans les cinq prochaines années.

Conclusion

De nombreux échanges décentralisés ont vu le jour au fil des ans, chacun s’appuyant sur des tentatives précédentes d’optimiser l’expérience utilisateur et de créer des plates-formes de négociation plus puissantes.

En conclusion, l’idée semble tout à fait conforme à l’esprit d’auto-souveraineté : comme pour les crypto-monnaies. Les utilisateurs n’ont pas besoin de faire confiance à un tiers. Avec la montée en puissance de la DeFi, les échanges décentralisés basés sur Ethereum ont connu une augmentation massive de leur utilisation. Si l’élan se poursuit, nous assisterons probablement à d’autres innovations technologiques dans un proche avenir !

Lisez-Moi


Avis

Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :