Dans quelles cryptomonnaies faut-il investir en 2021 ?

Quelles cryptos pour 2021 ?

Préambule

Vous ne le savez pas encore mais 99 % des cryptomonnaies sont vouées à disparaître. A l’heure actuelle, il y a plus de 10 000 cryptomonnaies qui sont listées sur coinmarketcap.

Et si on fait le parallèle avec la bulle internet, beaucoup de sociétés qui étaient prometteuses à l’époque ont totalement disparu de la circulation. Bien entendu, une poignée d’entre elles telles que Amazon, The Alphabet Group (Google, YouTube, …) , Microsoft ou encore Apple ont réussi à s’imposer dans le GAME !


« Le caractère non réglementé des cryptomonnaies a pris de la valeur avec le cas GameStop ». BPDLS


Aujourd’hui, nous avons également une bulle internet version 2.0 qui est toutefois à caractère cyclique. Cette bulle aura également de lourdes conséquences ! Comme vous pouvez le voir au début de ma vidéo, la plupart des cryptomonnaies qui étaient dans le top 10 en 2013 ne sont plus dans ce classement excepté le Bitcoin. Pour votre information, ce classement reprend les 10 meilleures cryptomonnaies avec pour principal critère la market cap.

Note : La vidéo est une extension de cet article. Ce sera l’occasion de vous immiscer dans mon expérience utilisateur.

Introduction

Avant de commencer cet article, j’ai une petite anecdote à vous raconter, mon ancien collègue avait à l’époque 20 BTC et 4000 ETH; mais il a décidé de tout vendre pour acheter la cryptomonnaie Augur.

Xavier je sais que tu vas lire cet article, j’espère vraiment que Augur (REP)  va faire quelque chose d’incroyable , avoir un portefeuille de cryptomonnaies sans avoir du Bitcoin ou de l’Ethereum est selon moi suicidaire ! Je profite de cette anecdote pour vous poser la question suivante :

Quand le marché est vert, vous vous prenez pour un expert. Mais lorsque le marché est rouge, êtes-vous toujours contents d’avoir des cryptomonnaies du type Shiba ou Dogecoin ?

En fait, très peu de cryptomonnaies peuvent être considérées comme des investissements. La plupart des cryptomonnaies sont utilisées pour du trading !

L’avantage et l’inconvénient avec les cryptomonnaies, c’est que tout le monde peut créer sa propre crypto-monnaie. Il suffit de juste de savoir coder ou d’engager un développer ou encore d’améliorer des codes existants, il suffit de penser à Binance et vous l’aurez compris !

Et puis, dites-vous que le coût pour créer sa propre crypto-monnaie est ridicule par rapport au coût demandé pour la création d’un business physique. Selon moi, le Bitcoin ainsi que quelques cryptomonnaies sont judicieux à inclure dans son portefeuille.

Toutefois, je tiens à faire une petite parenthèse par rapport à la réelle valeur d’une crypto-monnaie.

Le billet de 20 $ 

Connaissez-vous le coût de production d’un billet de 20 $ ? Si vous la connaissez tant mieux ! Et pour ceux et celles qui ne le savent pas, sachez que le coût de production d’un billet de 20 $ est de 0,12$ !

Autrement dit, 19,88 $ d’un billet de 20 $ provient de la confiance qu’ont les utilisateurs vis-à-vis de ce billet.

Et si on fait le parallèle avec le marché des cryptomonnaies, il est possible, je dis bien possible de voir des cryptomonnaies du type Dogecoin devenir de réelles monnaies, puisque des « pirates » comme Elon Musk existent !

Yes ! Pour qu’une cryptomonnaie réussisse il faut que son réseau atteigne la masse critique en termes d’utilisateurs !

Bon revenons au sujet principal de ce document, à savoir les cryptomonnaies à inclure dans son portefeuille. L’objectif est de vous donner une vue globale afin d’améliorer votre compréhension sur ces dîtes cryptomonnaies.

Bitcoin

Toute personne qui souhaite commencer à investir dans les cryptomonnaies doit commencer par acheter du Bitcoin. Et pour vous démontrer cela je vais reprendre ce graphique qui compare les performances du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies.

Source : woobull.com

Comme on peut le voir, la plupart des cryptomonnaies sous-performent le Bitcoin sur le long-terme. Et lorsque ces cryptomonnaies surperforment le Bitcoin, cela se passe dans un très bref instant.

En fait, ce qu’il faut comprendre, c’est que le Bitcoin est le benchmark du marché des cryptomonnaies. D’où l’intérêt d’allouer une grande partie de son portefeuille de cryptomonnaies dans le Bitcoin.

Par ailleurs, je vous invite à lire mon article qui vous permettra de comprendre les fondamentaux et les aspects techniques à ce sujet mais également tout ce qui concerne la fiscalité du Bitcoin.

Ethereum

Alors Ethereum est la cryptomonnaie à détenir après le Bitcoin. C’est la 2ème plus grosse blockchain en terme de valorisation et elle est la 1ère Blockchain a proposé le concept de smart-contract qui est pour rappel son principal cas d’usage.

Pour faire simple, les smart-contracts permettent d’automatiser une ou plusieurs actions. Et pour cela il faut lors de la création du contrat intelligent préétablir des conditions qui s’exécutent jusqu’à leur réalisation.

Vous pouvez également percevoir Ethereum comme un web 2.0 avec la décentralisation comme principale caractéristique. Et pour ceux et celles qui sont plus visuels, je vais utiliser la métaphore suivante

Vous pouvez percevoir la Blockchain Ethereum comme Manhattan dans laquelle chaque building représente une application (AAVE, LINK, REP, SNX, COMP, …). Les probabilités de voir Manhattan disparaître sont presque nulles. Par contre les probabilités de voir plusieurs de ces buildings être détruits ou encore être remplacés sont considérables.

Au passage, il est important de mentionner que la finance traditionnelle va probablement migrer dans l’écosystème Ethereum avec la DEFI (finance décentralisée).  Sans oublier les NFT qui vont permettre à des marchés comme l’art de faire sa transition digitale. Á titre personnel, je préfère rester éloigné de cette niche pour le moment.

Chainlink

Chainlink est sans doute la blockchain qui va permettre d’optimiser le fonctionnement des smart-contracts dans le réseau Ethereum mais également dans d’autres plateformes.

Cette blockchain peut être perçu comme un middleware, un protocole qui se situe entre l’émetteur de l’information et le smart contrat.

Source : medium.com

Pour votre information, avant la mise en place de Chainlink (2018), la blockchain Ethereum fonctionnait avec des oracles centralisés, ce qui est invraisemblable puisque Ethereum a pour vocation d’être décentralisé ! Chainlink résout donc un problème majeur du réseau Ethereum. Effectivement, cet oracle va permettre de connecter le monde on-chain (données existantes sur la blockchain) et le monde off-chain (données qui sont en dehors de la blockchain). En effet, Chainlink est un oracle permettant aux smart-contracts qui sont déployés sur Ethereum de se connecter aux API et à toutes sources d’informations !

Par ailleurs, il est à noter que le contrat intelligent n’a pas systématiquement une interaction avec le monde extérieur ! Et pour résoudre ce problème, Chainlink informe le smart contrat d’être exécuté lorsque les conditions préétablies dans ce dernier sont remplies.

Cardano à la conquête de l’Afrique !

Cardano est un projet que je suis depuis son lancement. Pour être tout à fait honnête, c’est un projet que j’aime particulièrement ! Etant donné que c’est un projet que j’affectionne, je me dois de vous donner davantage d’informations à ce sujet !

En effet, Cardano est une crypto-monnaie de la 3ème génération qui repense le fonctionnement du Bitcoin et de l’Ethereum. Son objectif est de développer une technologie qui est sécurisée, flexible et scalable. Ceci afin de proposer une plateforme dans laquelle les applications financières pourront être développées et exécutées.

Selon moi, les fondamentaux de Cardano sont de loin supérieurs à ceux de Ethereum. Effectivement, Charles Hoskinson, qui est le co-fondateur de la blockchain Ethereum a lancé en 2018 le projet Cardano. Cette information est essentielle, puisque Charles Hoskinson a bénéficié de son expérience au sein du projet Ethereum pour comprendre un enjeu de taille, à savoir le type de consensus qui serait déployé dans la Blockchain Cardano.

Son approche est purement scientifique et Cardano a directement songé à mettre en place un consensus se basant sur la preuve d’enjeu (proof of stake), c’est un consensus qui supprime le concept de minage physique pour le remplacer par un mécanisme de minage virtuel. Ceci est donc moins énergivore que le consensus proof of work qu’utilise par exemple le Bitcoin.

Cardano = Ethereum Killer ?

Le 17 mai 2021, Cardano a annoncé que sa passerelle ERC-20 permettrait aux tokens de l’écosystème Ethereum de fonctionner sur leur blockchain. Du coup la grosse question est la suivante : est-ce réellement une menace pour la blockchain Ethereum ?

Note : certaines informations qui suivent sont reprises dans cette vidéo. Ce sera l’occasion de vous immiscer dans mon expérience utilisateur !

Ouroboros

Et pour cela, commençons par la base, à savoir Ouroboros. C’est le premier protocole vérifié par des pairs de manière vérifiable et Cardano est la 1ère Blockchain à l’avoir intégré ; Ouroboros est un protocole offrant

  1. Sécurité,
  2. Scalabilité ;
  3. Une faible consommation d’énergie.

Ouroboros va permettre au réseau de Cardano une totale décentralisation !

Transactions

Si on s’intéresse au nombre de transactions effectuées par seconde, nous pouvons constater sur cette image que Visa, RIpple (XRP) et Paypal sont les leaders de ce marché.

Je tiens toutefois souligner que Visa avec 24 000 transactions effectuées par seconde est le 1er de ce classement. Du coup, je vous propose de jeter un œil au projet Cardano.

Non, vous ne rêvez pas ! La solution Hydra de Cardano va permettre d’effectuer 1 million de transactions par seconde. Pour comprendre cela, il est important de mentionner Hydra.

Pour faire simple, Hydra est en quelque sorte une couche intégrée dans le protocole proof of stake de Cardano. Ceci va donc permettre d’améliorer la rapidité en ce qui concerne les processus de paiement et de smart-contracts.

Je vous propose de terminer cet article par une comparaison entre Ethereum et Cardano sur des critères bien spécifiques.

Consommation d’énergie et frais de transactions

Comme nous pouvons le constater sur cette image, la consommation d’énergie de la blockchain Cardano est de loin inférieure comparée à celle de Ethereum ! En effet, la consommation d’énergie du réseau Ethereum est 28 480,7 fois plus énergivore que Cardano, ce qui est similaire à la consommation énergétique de la Slovénie.

Les frais de transactions de la Blockchain Ethereum sont 95 fois plus élevés que ceux de de Cardano.

Source : reddit.com

Cardano se déploie en Afrique ?!

La technologie de la blockchain ainsi que les cryptomonnaies vont jouer un rôle important dans le continent africain. En effet, 80 % des ménages africains ne détiennent pas de comptes bancaires.


« Nous pensons que la blockchain offre une opportunité clé pour mettre fin à l’exclusion numérique et élargir l’accès à l’enseignement supérieur et à l’emploi ». Getahun Mekuria, Ministre de l’Education de l’Ethiopie


Selon une étude réalisée par le FMI (Fonds Monétaire International), 5 pays à la croissance la plus rapide se trouvent en Afrique. Parmi ces pays, on retrouve l’Ethiopie qui est un pays avec une démographie intéressante puisque 70% de la population éthiopienne est âgée de moins de 30 ans ; Charles Hoskinson a d’ailleurs déclaré que les jeunes africains avaient une appétence vis-à-vis des cryptomonnaies.

Et cela est déjà prouvé dans les faits, puisque le Nigéria est le 2ème leader mondial sur le marché des cryptomonnaies.


“Nous voyons la blockchain comme une force puissante pour le bien social. En fin de compte, nous voulons créer un marché mondial où tout le monde a un accès égal, indépendamment de la situation géographique, de la culture ou des antécédents ». Charles Hoskinson


Les actions récentes de IOHK, la société derrière la blockchain Cardano, vont dans le sens des déclarations de C. Hoskinson.

En effet, un partenariat a vu le jour (avril 2021) entre IOHK et le gouvernement éthiopien pour mettre en place le plus grand déploiement de blockchain jamais vu auparavant.  Ce partenariat a plusieurs objectifs tels que la transformation digitale ou encore la transformation du secteur de l’éducation.

Je vous invite d’ailleurs à vous rediriger sur cet article pour en savoir davantage en ce qui concerne l’actualité de Cardano en Afrique.

Revenons au sujet principal de cette rubrique, à savoir Cardano = Ethereum Killer ?!

Personnellement, je ne pense pas que Cardano est un « Ethereum Killer ». En effet, selon moi, les 2 deux projets devraient coexister, il n’y qu’à penser à Microsoft et Apple. D’où l’intérêt d’avoir les deux cryptomonnaies dans son portefeuille.

Conclusion : Quelle allocation de portefeuille ?

Pour terminer cet article je vous suggère une allocation de portefeuille de cryptomonnaies qui reprend les 4 cryptomonnaies mentionnées dans cet article.

Toutefois, malgré tous les nombreux aspects positifs mentionnés à l’égard de Cardano, je vous suggère la pondération suivante :

Note : étant donné la forte volatilité du marché des cryptomonnaies, allouer 75 % de son portefeuille cryptomonnaies dans le Bitcoin et l’Ethereum est selon moi judicieux. Bien entendu, tout dépend de votre aversion au risque !

Pour ne rien manquer, n’hésitez pas à vous abonner !

Laisser un commentaire

X
%d blogueurs aiment cette page :